Tu es mon soleil, quand le ciel est gris, mon arc-en-ciel, apres la pluie, tu es mon coeur, mon plaisir, je tiens a toi beaucoup, passionnement, avec toi j’habite comblee, mes ri?ves j’ai envie la passer, a toujours t’aimer !

Tu es mon soleil, quand le ciel est gris, mon arc-en-ciel, apres la pluie, tu es mon coeur, mon plaisir, je tiens a toi beaucoup, passionnement, avec toi j’habite comblee, mes ri?ves j’ai envie la passer, a toujours t’aimer !

L’integralite des deux assis au bord de l’eau, sur les visages le souffle du vent, un merveilleux soleil couchant, un moment magnifique, avec toi i§a devient feerique, a en apporter des frissons, reveillant Notre passion, on reste beaucoup et on evoque rien, tu me tiens mon tour, me la serrant tres extri?mement, j’en tremble, des coeurs seront remplis d’emotions, toi et moi c’est fusionnel ! .

Sur le quai d’la gare, j’attends d’apercevoir ton regard, de me jeter dans tes bras, de serrer bien contre moi, ma bouche effleurant ton oreille, en te murmurant combien je t’epouse, que je t’attendais pour t’aimer, et gouter a la saveur de tes baisers, dans les levres parfumees ! .

J’ai 1 jardin remplit de fleurs , il se trouve dans mon coeur ,il est arrose au quotidien , par beaucoup d’amour . Cela fleurit chaque matin et s’agrandit avec les sentiments que je te a apportant a mon coeur que du bonheur . Je t’attends une fleur a la main concernant te montrer le chemin qui vous conduira a moi ! .

Sur ton corps je vais accoster, j’habite parti l’explorer, entre faire mes mains tu vas t’abandonner, tout en douceur et delicatesse, tour ta peau je voyagerais, j’ai envie te collegamento ipertestuale faire frissonner, tous les deux il faut s’aimer, ainsi, ne plus jamais se quitter ! .

On se promene concernant la plage sans se cacher, car notre amour est reel, j’ ai besoin de le crier au monde entier, car l’amour reste 1 sentiment tres puissant, il remplace la totalite des remedes, et tous les medicaments, il fait oublier nos chagrins, moi ma gelule medicamenteuse, c’est toi l’homme que j’aime, tu es la drogue dont je ne peux me passer !