ENTRETIEN. Malgre l’adversite sanitaire et securitaire, l’ONG fondee avec Valerie Passeport accompagne des jeunes filles burkinabe dans des projets de developpement.

ENTRETIEN. Malgre l’adversite sanitaire et securitaire, l’ONG fondee avec Valerie Passeport accompagne des jeunes filles burkinabe dans des projets de developpement.

A vec le lourd tribut paye ces dernieres annees et ces derniers mois avec les humanitaires au Sahel, commande en etau entre enlevements et assassinats par nos terroristes islamistes, continuer a bosser dans des projets de developpement au profit de communautes locales releve d’un courage et d’un sens de l’engagement qu’il faut saluer. Entre la menace sanitaire du Covid-19 et celle securitaire des terroristes, on doit avoir des objectifs clairs chevilles au corps pour prendre le va parfois s’aventurer en zones rurales du Sahel souvent isolees. C’est l’eventualite de l’ONG Tamounte, symbolique des associations humanitaires qui ?uvrent en silence et sous les radars et qui obtiennent surtout des resultats. C’est a la suite tout d’un voyage d’accompagnement de la association de developpement dans le sud du Maroc avec des lyceens dont elle etait la professeure de geographie que Valerie Passeport a fonde Tamounte (« Ensemble » en amazigh), seduite qu’elle fut de voir la volonte et l’engagement des jeunes Marocains de faire revivre leur village niche dans une oasis au milieu d’un desert de pierre rouge. …