Au Senat, le Pr Delfraissy rappelle a quoi sert le pass sanitaire :outil d’extorsion Afin de la vaccination outil de pression pour la troisieme dose Comment fait-il Afin de ne point se sentir minable

Au Senat, le Pr Delfraissy rappelle a quoi sert le pass sanitaire :outil d’extorsion Afin de la vaccination outil de pression pour la troisieme dose Comment fait-il Afin de ne point se sentir minable

JUSTE UN MOT CE MONSIEUR ME FICHE Notre GERBE !! IL SE CONDUIT EN VERITABLE TYRAN MENTEUR A LA BOTTE DU GVT ET Plusieurs LABOS CET HOMME EST A VOMIR … ANNE

  • outil d’extorsion pour la vaccination
  • outil de pression pour la troisieme dose

Comment fait-il pour ne point se sentir minable ?

MartineWonnerAu #Senat Pf Delfraissy rappelle a quoi sert le #Passanitaire outil d’extorsion Afin de la vac-6-nation #COVID19France outil de pression pour la 3eme dose Comment fait-il Afin de ne point se sentir minable? Laissonslespre1 Pour defendre

Au #Senat Pf Delfraissy rappelle a quoi sert le #Passanitaire ?? outil d’extorsion pour la vac-6-nation ? outil de pression pour la 3eme doseComment fait-il Afin de ne pas se sentir minable?Laissonslespre1

Une 4e dose de vaccin ? Jean-Francois Delfraissy ne l’exclut pas…

Ce mercredi 8 decembre, Jean-Francois Delfraissy fut auditionne au Senat. S’il a tire la sonnette d’alarme au sujet de l’evolution de l’epidemie de Covid-19 dans les semaines a venir, le president du Conseil scientifique a egalement fait savoir qu’il n’etait jamais exclu que des Francais aient besoin d’une 4eme dose de vaccin.

Et si trois doses de vaccin ne suffisaient pas ? Auditionne par la commission senatoriale des Affaires sociales ce mercredi 8 decembre, Jean-Francois Delfraissy a fera savoir que le schema vaccinal contre le Covid-19 pourrait prochainement inclure un second rappel, soit une quatrieme injection. Face aux senateurs, le president du Conseil scientifique a estime qu’a terme, votre seul rappel pourrait ne pas suffire : “J’entends quelquefois que la vaccination contre le Covid, votre paraissent deux injections et un rappel. Moi je vous dis aujourd’hui que je ne sais nullement. Pour l’instant, c’est votre rappel, mais peut-etre qu’il en faudra un deuxieme. Je ne sais pas“, a declare le scientifique, qui prefere rester “prudent” a ce stade.

Public Senatpublicsenat« Il est possible que nous ayons besoin a un moment donne d’une quatrieme dose », declare Jean-Francois Delfraissy #DirectSenat

« Il semble possible que nous ayons besoin a un moment donne d’une quatrieme dose », declare Jean-Francois Delfraissy

“C’est 1 point important. Dans une pi?te de ce genre, j’imagine qu’il va falloir qu’on dise tous votre qu’on sait, qu’on le mette sur la table, pour qu’on partage votre qu’on sait et ce qu’on ne sait pas“, a suggere Jean-Francois Delfraissy, qui n’exclut donc pas la mise en place d’une quatrieme dose de vaccin contre le Covid-19 : “Il est possible que nous ayons besoin, a un moment donne, d’une quatrieme dose Afin de rappeler. Dans quel delai ? Je ne le sais jamais encore“, a precise le medecin professionnel de l’immunologie, precisant que l’on manquait encore d’informations et de recul quant a l’immunite de cette dose de rappel. “Mais c’est possible aussi que le boost gratuit par la troisieme dose soit tellement important qu’il soit durable au temps.”

Jean-Francois Delfraissy cash sur la 5eme vague

Concernant l’impact de la vaccination sur la 5eme vague, Jean-Francois Delfraissy s’est la encore montre tres cash : “Est-ce que la vaccination va suffire pour limiter la 5eme vague ? La reponse est non“, a-t-il affirme. S’il a rappele l’importance d’une vaccination, il a explique que “dans votre crise, on oscille voili  le commencement entre des enjeux de sante publique et des enjeux d’innovation.” Ainsi que poursuivre : “On a besoin de l’ensemble une boite a outils, il n’y a aucune solution miracle. Il va falloir accelerer l’administration en troisieme dose dans la population generale et chez des patients plus fragiles, et en meme temps libre, qu’on remette quelque peu de mesures a titre individuel, en particulier en une telle periode de fetes“, a explique le scientifique face aux senateurs. Le message est passe, demeure a savoir s’il va i?tre entendu…